Recherche avancée

Athènes > Actualités > Editions Nissos (Athènes) >

Editions Nissos (Athènes)

Publié le lundi 18 janvier 2021

Les éditions Nissos (Athènes), connues depuis 1992 pour leurs publications dans les domaines des sciences sociales et humaines, viennent de publier en Grèce le livre de Ian De Toffoli « L’Homme qui ne retrouvait plus son pays ». Il a été traduit en grec par Dionyssis Giannoulakis et Maria Papadima sous le titre : « Ο άνθρωπος που δεν έβρισκε τη χώρα του ».  C’est un drame où « les personnages discutent de valeurs matérielles et immatérielles et s’interrogent sur les moyens de se forger une identité distincte et satisfaisante. Les personnages se distinguent par leur usage du jeu de mots, un procédé qui permet à l’auteur de remettre en question acquis et certitudes trop commodes. » De Toffoli se trouve au centre de la jeune scène littéraire luxembourgeoise, non seulement dans sa triple fonction de chercheur, critique littéraire et éditeur mais aussi en tant que romancier, nouvelliste et dramaturge. Il est né en 1981 à Luxembourg, dans une famille luxembourgeoise d’origine italienne. À 19 ans, il s’installe à Paris pour faire des études de lettres et d’histoire de l’art à la Sorbonne, qu’il finit avec une thèse, en 2011.  Il a publié deux romans aux éditions Les Cahiers Luxembourgeois, ainsi que de nombreux articles ou textes courts dans des anthologies, revues et ouvrages collectifs en France et au Luxembourg. Sa première pièce de théâtre, « L’Annonce », créée au Centre des Arts Pluriels d’Ettelbrück en 2009, a été montrée au Nowy Teatr de Varsovie. Pendant la saison 2011/2012, il est auteur en résidence au Théâtre National du Luxembourg. Il vit aujourd’hui entre Bruxelles et Luxembourg.

Retour