Recherche avancée

Athènes > Δρώμενα > Communiqué du ministère des Affaires étrangères et europé... >

Communiqué du ministère des Affaires étrangères et européennes relatives aux restrictions temporaires en matière d’immigration (20.09.2021)

Publié le Δευτέρα 20 Σεπτεμβρίου 2021

 

Le ministère des Affaires étrangères et européennes tient à informer que la restriction temporaire d’entrée sur le territoire du Grand-Duché des ressortissants de pays tiers qui ont leur résidence en dehors de l’UE a été prorogée jusqu’au 31 décembre 2021 inclus.

Par ailleurs, la liste des pays dont les résidents sont autorisés à entrer au Luxembourg a été mise à jour pour donner suite à deux recommandations récentes du Conseil de l’UE [1] . À partir du 22 septembre 2021, les ressortissants de pays tiers ayant leur résidence en Albanie, en Arménie, en Azerbaïdjan, au Brunei Darussalam, aux États-Unis d’Amérique, en Israël, au Japon, au Kosovo, au Liban, au Monténégro, en république de Macédoine du Nord et en Serbie ne seront plus autorisés à entrer pour des voyages non essentiels sur le territoire du Grand-Duché de Luxembourg.

En revanche, à partir de la date précitée, les ressortissants de pays tiers ayant leur résidence en Uruguay seront à nouveau autorisés à entrer sur le territoire du Grand-Duché de Luxembourg, y compris pour des voyages non essentiels.

La preuve de la résidence est à charge du ressortissant de pays tiers.

La liste actualisée de pays tiers dont les résidents sont autorisés à entrer sur le territoire du Grand-Duché de Luxembourg, y inclus pour les voyages non essentiels, se présente désormais comme suit:

  1. États
  • Arabie saoudite
  • Australie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Canada
  • Chine (sous réserve de confirmation de la réciprocité au niveau de l’Union européenne)
  • Corée du Sud
  • Jordanie
  • République de Moldavie
  • Nouvelle-Zélande
  • Qatar
  • Singapour
  • Ukraine
  • Uruguay
  1. Régions administratives spéciales de la République populaire de Chine
  • RAS de Hong Kong
  • RAS de Macao
  1. Entités et autorités territoriales non reconnues comme États par au moins un État membre de l’Union européenne
  • Taïwan

Les ressortissants de pays tiers résidant dans un pays qui ne figure pas sur la liste précitée ne sont pas autorisées à entrer sur le territoire du Grand-Duché, sauf:

  • Si le voyage est considéré comme essentiel;

ou

  • À partir du 22 septembre 2021, si les ressortissants de pays tiers sont titulaires d’un certificat prouvant un schéma vaccinal complet et considéré comme équivalent au Luxembourg, c’est-à-dire s’il est délivré par un État membre de l’espace Schengen ou s’il est délivré par un État tiers et considéré comme équivalent par un acte d’exécution de la Commission européenne. Ceci s’applique à l’heure actuelle aux certificats délivrés par les pays ou territoires suivants: Albanie, Andorre, îles Féroé, Israël, Maroc, Monaco, Panama, république de Macédoine du Nord, San Marino, Suisse, Turquie, Ukraine, Vatican.

Par ailleurs, il convient de rappeler que des mesures sanitaires additionnelles sont applicables pour tout déplacement par transport aérien à destination du Grand-Duché de Luxembourg. Toute personne, à partir de l’âge de 12 ans, doit présenter à l’embarquement:

  1. Soit un certificat de vaccination attestant d’un schéma vaccinal complet [2] réalisé avec un vaccin ayant obtenu une autorisation de mise sur le marché par l’Agence européenne des médicaments, établi par une autorité publique ou médicale d’un État membre de l’Union européenne ou d’un État membre de l’espace Schengen ou bien un certificat de vaccination, délivré par un État tiers, attestant un schéma vaccinal complet et considéré comme équivalent au Luxembourg conformément à l’article 3bis de la loi modifiée du 17 juillet 2020 sur les mesures de lutte contre la pandémie COVID-19 (à ce stade, il s’agit des certificats de vaccination délivrés par un des pays ou territoires suivants: Albanie, Andorre, îles Féroé, Israël, Maroc, Monaco, Panama, république de Macédoine du Nord, San Marino, Suisse, Turquie, Ukraine, Vatican);
  2. Soit un certificat de rétablissement établi par un médecin ou une autorité nationale d’un État membre de l’Union européenne ou d’un État membre de l’espace Schengen pour les personnes qui ont subi une infection SARS-CoV-2 récente endéans les 6 mois avant leur déplacement et qui ont terminé la période d’isolement applicable dans le pays respectif avec disparition de tout symptôme d’infection;
  3. Soit le résultat négatif (sur papier ou document électronique) d’un test d’amplification des acides nucléiques (TAAN) pour la détection de l’ARN viral du SARS-CoV-2 (méthodes PCR, TMA ou LAMP [3] ) réalisé moins de 72 heures avant le vol ou d’un test antigénique rapide SARS-CoV-2 [4] réalisé moins de 48 heures avant le vol, par un laboratoire d’analyses médicales ou tout autre organisme autorisé à cet effet. Le résultat négatif de l’examen visé devra être présenté, le cas échéant accompagné d’une traduction, dans l’une des langues administratives du Luxembourg ou en anglais, italien, espagnol ou portugais.

Les détails des règles applicables, y inclus la définition des voyages essentiels et les dérogations en place, ainsi que les modalités exactes des démarches à effectuer au préalable peuvent être consultées en suivant le lien ci-après:  https://covid19.public.lu/fr/voyageurs/visiter-luxembourg.html .

__________________________________________________________________________

[1] Recommandations (UE) 2021/1346 du Conseil du 30 août 2021 et (UE) 2021/1459 du Conseil du 9 septembre 2021 modifiant la recommandation (UE) 2020/912 concernant la restriction temporaire des déplacements non essentiels vers l’UE et la possible levée de cette restriction.

[2] a) Tout schéma qui définit le nombre et l’intervalle d’injections nécessaires à l’obtention d’une immunité protectrice suffisante et qui est complet dès l’administration des doses nécessaires prévues en cas d’administration de plusieurs doses ou, pour les vaccins à dose unique, après une carence de quatorze jours.
b) Pour les personnes rétablies, et qui ont été vaccinées endéans les cent quatre-vingt jours à partir du premier résultat positif d’un test TAAN, le schéma vaccinal est complet après un délai de quatorze jours après l’administration de la première dose quel que soit le vaccin administré.

[3] PCR: polymerase chain reaction; TMA: transcription-mediated amplification; LAMP: loop-mediated isothermal amplification.

[4] Conforme aux critères de la WHO: antigen-detection in the diagnosis of SARS-CoV-2 infection using rapid immunoassays. Interim Guidance, 11 September, 2020, et inscrit sur la liste des tests antigéniques rapides établie sur base de la Recommandation 2021/C24/01 du 22 janvier 2021.

Retour